Communiqué de la Fédération Tamoule de La Réunion 5 juin 2024

 

La Fédération Tamoule de La Réunion tient à réagir suite aux propos tenus par le Père Jean-François Lako le 18 mai 2024.

Lesdits propos sont condamnables, comme l’a rappelé à juste titre le Diocèse de La Réunion. Dans une société laïque, multicultuelle et multiculturelle, il est fondamental de réaffirmer avec insistance que chaque religion mérite respect et considération. Croire en un Dieu unique n'implique pas le rejet ou le dénigrement des autres croyances, bien au contraire. La diversité religieuse est une richesse qui doit être soigneusement entretenue avec humilité, ouverture d’esprit et tolérance.

Les pratiques telles que le Cavadee, le service kabaré, ou encore les représentations du Bouddha sont des expressions profondes de la foi et de la culture pour des milliers de personnes. Les dénigrer ne fait qu'alimenter les divisions et les incompréhensions. Les paroles d’un homme de foi représentant une institution religieuse peuvent être lourdes de conséquences. Il est donc impératif de veiller à ce que les mots utilisés soient empreints de respect et de considération pour tous.

La Fédération Tamoule de la Réunion a toujours favorisé un dialogue respectueux et constructif, où chaque tradition religieuse est accueillie avec bienveillance. Nous invitons le Père Lako à œuvrer dans cet esprit afin de préserver la paix et l’harmonie qui existent depuis des décennies sur notre Île.

Le Président,
Jean-Luc AMARAVAD

Partager l’article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email